Un sondage inquiétant
LE DANGER DE L'EAU

 

 
 
Le très sérieux European Science and Environment Forum
s'est risqué en 1997 à une plaisanterie de potache qui montre combien il est facile d'inquiéter l'opinion.

En effet, selon un sondage mené récemment par cet organisme, trois Anglais sur quatre sont d'accord avec l'affirmation que l'eau est un produit chimique dangereux et que son utilisation doit être réglementée, voire interdite.

L'industrie chimique, affirmait le texte du sondage, utilise en quantités importantes un composé chimique appelé dihydrogène monoxyde.

Ce composé est à l'origine de fuites et d'infiltrations fréquentes, et se retrouve régulièrement dans les rivières et dans la nourriture animale et humaine. Il est connu pour avoir les effets suivants sur l'environnement et la santé :

a) C'est un composant majeur des pluies acides, à l'état gazeux;

b) il contribue à l'effet de serre;

c) il peut être mortel s'il est inhalé accidentellement;

d) on le retrouve en quantité significative dans les tumeurs cancéreuses.

«Estimez-vous, interrogeait le sondage, que ce composé chimique est dangereux et que son utilisation doit être réglementée, voire interdite dans l'Union européenne?»

A cette question, 76 pour 100 des personnes interrogées ont répondu oui, 19 pour cent ne se prononcent pas, cinq pour cent seulement ont reconnu qu'il s'agissait de l'eau et éventé le piège.

Le fil blanc du piège avait pourtant la limpidité de l'eau de source, aurait dit Cosinus. 

Que prouve-t-il ?

Au moins que la culture en chimie de l'Anglais moyen laisse peut-être à désirer... Mais surtout que la peur naît de l'ignorance.

A quand le même sondage en France ?

Source :  Science  N° 241 novembre 1997


Sommaire        Science & Magie         Aloeinfo